Santé : les effets des vagues de chaleur sur le corps humain

 dans Blogue

La saison estivale québécoise apporte son lot de grandes chaleurs et de canicules. Plus les années avancent, plus nos étés sont chauds et humides, causant souvent des problèmes à la population. Les effets de la chaleur touchent tout le monde, mais plus particulièrement les ainés, les nourrissons et les enfants, les personnes prenant des médicaments, vulnérables, ou celles qui travaillent ou font de l’exercice à l’extérieur pendant les vagues de chaleur. Découvrez les effets qu’a la chaleur sur votre corps et comment vous protéger.

Le corps humain

Nous caractérisons « vague de chaleur » lorsque la température et le taux d’humidité dépassent la normale saisonnière pendant plusieurs jours. La température normale du corps se situant à 37° C ou 98,6° F, donc les journées où il fait plus de 25° C notre corps surchauffe. Cependant, soyez rassuré, le corps humain étant bien fait, notre mécanisme corporel de lutte contre la chaleur s’enclenche soit : l’augmentation du débit sanguin et la transpiration. Cette dernière permet à la chaleur de s’évacuer par la vapeur et l’eau expulsée du corps.

Toutefois, une trop grande chaleur affectera la capacité du corps à régler sa température, ce qui peut occasionner certains problèmes mineurs ou majeurs : déshydratation, épuisement, insolation, coup de chaleur, maladies graves ou même décès.

Coup de chaleur

Voici les symptômes à observer si vous suspectez une insolation ou un coup de chaleur. Le coup de chaleur, plus grave, nécessite une assistance médicale. Quand les symptômes sont moindres, on parle d’une insolation. Dans le cas d’un ou plusieurs symptômes moindres, mettez-vous à l’abri dans un lieu frais et ventilé, hydratez-vous bien et reposez-vous. Vous pouvez même vous asperger d’eau pour vous rafraichir.

  • Maux de tête
  • Vertiges
  • Sensation de chaleurs intense
  • Coup de soleil (peau qui devient rouge)
  • Démarche titubante
  • Soif intense
  • Fatigue
  • Nausées ou vomissement
  • Dégradation des capacités intellectuelles et physiques
  • Fièvre supérieure à 40° C
  • Pouls et respiration accélérés
  • Chute de pression
  • Coma

La déshydratation

Saviez-vous qu’avec l’âge le corps transpire de moins en moins ? C’est pourquoi les personnes âgées sont plus exposées au fait d’être déshydratées, car elles ressentent moins la sensation de soif. Les nourrissons sont aussi exposés à ce danger, faute de pouvoir l’exprimer. De plus, prendre certains médicaments peut aussi augmenter les pertes en eau ou aggraver la déshydratation. Dans le même ordre d’idées, une perte excessive en sels minéraux peut causer un épuisement.

Il faut alors compenser les pertes d’eau et de sels minéraux avec des solutions de réhydratation « maison » ou disponibles en pharmacie. Si vos urines sont foncées ou que vous n’avez pas uriné depuis plusieurs heures, c’est aussi signe que vous manquez d’eau.

Comment vous protéger des effets indésirables de la chaleur ou de la déshydratation ?

  1. Buvez de l’eau régulièrement
  2. Évitez les boissons sucrées, le café et l’alcool
  3. Nourrissez-vous adéquatement et en quantité suffisante
  4. Portez un chapeau ou une casquette
  5. Mouillez votre corps plusieurs fois par jour (piscine, plan d’eau, douche, etc.)
  6. Maintenez une température fraîche dans votre demeure et priorisez une ventilation.
  7. Prévoyez vos sorties et déplacements pour éviter les heures les plus chaudes de la journée (autour de midi et en début d’après-midi).
  8. Si vous n’avez pas accès à l’air climatisé, profitez-en pour faire vos courses, vos achats ou aller au cinéma ou à la bibliothèque de votre quartier. Bref, visitez des endroits qui ont l’air climatisé.
  9. Évitez les grands efforts physiques aux heures les plus chaudes de la journée.
  10. Mouillez vos vêtements ou votre couvre-chef pour plus de fraicheur.

Si vous croyez souffrir de la chaleur et constater des symptômes inquiétants, contactez Info-Santé en composant le 811 ou référez-vous à votre pharmacien ou votre médecin.

Autres nouvelles